Galops Passés

Cap Nord en duo

Balade dans le Quercy en trio

Faaker See au grand galop

Giro di Sicilia

Portugal via Santiago

Deux Harley Davidson à 3117 m

Faaker See "Le retour"

Les petits cols pyrénéens

Gorges profondes

Crazy Run Pyrénéen

Back in Sierra Nevada

Pizza, chianti e belle ragazze
en Toscane

Coooooool Run Pyrénéen

Retrouvailles à Albufeira

Pata négra à gogo
dans la sierra Pelada

Olé ! Olé ! à Ronda en Andalousie

Sur les traces de la Easy Company

Débauche de Virages dans le Tyrol

 

Débauche de virages et de bières* dans le Tyrol

Du 9 au 16 septembre 2018

 

Nous poursuivons nos runs annuels mais après quelques séjours en Espagne, notamment en Andalousie, c’est au tour de l’Autriche. Et pas à Faaker See en Carinthie, certes lieu de pèlerinage des bikers européens (apparemment en perte de vitesse ces derniers temps ?), mais dans le Tyrol. Le Tyrol est assez central en Autriche et permet de rayonner en Italie (Sud-Tyrol/Alto Adige) et Allemagne (Bavière). Cette région offre une grande quantité de routes de montagne parfaitement entretenues et idéales pour la moto, une hôtellerie de premier ordre (multiples stations de ski). En revanche ce n'est pas une région propice aux régimes « basses calories » ou végan: jarret de porc, saucisses, pomme de terre etc, le tout arrosé de bonnes bières (car le vin est très cher) la taille mini étant le demi-litre, un vrai «demi» donc, et non un quart de litre comme en Gaule! Certains objecteront que tout cela n’est ni diététique ni hallal. Mais, pour reprendre une célèbre expression de Jacques Chirac " Cela nous en touche qu'une sans faire bouger l'autre."

Dommage collatéral de la route nocturne. Désolés

Les trajets de Bordeaux à  Zell-Am-See et retour se sont faits comme d’hab avec la manip « Une moto dans une camionnette et l'autre moto sur une remorque. Pour info le Tyrol est à 1400 kms dont 1200 d'autoroute de la Gironde. En partant très tôt et en se relayant au volant toutes les 2 heures, nous pouvons effectuer les 1400 bornes d'une traite ce qui nous fait gagner 2 jours sur place par rapport à la version 100% moto. Et, détail important, nos pneus restent bien ronds pour les virages. Pour l’hébergement, nous avons découvert le réseau MotoHo, c'est-à-dire Motorrad Hotels, bien implanté en Autriche et pays limitrophes. C’est la certitude d’être très bien accueilli, d’avoir un parking dédié motos et même une aire de lavage ou réparation. En sus de représenter une prestation de service plutôt haut de gamme, c’est aussi une façon intelligente de faire du business pour les propriétaires de ces hôtels familiaux, souvent motards. La profession hôtelière en France pourrait s’en inspirer...
Le nôtre à Kaprun, près de Zell-Am-See, est bien entendu un hôtel familial, le Sport Kristall https://www.sport-kristall.at/en/biker/moho-services. Il bénéficie de tout ce qui est indiqué avec bien sûr piscine, jacuzzi, sauna, hammam, massage, etc. Il possède en sus un remarquable musée auto-moto, qui est le violon d’Ingres de la famille propriétaire. Nous avons pu aussi y rencontrer de nombreux bikers de toutes origines (dont certain avec une configuration similaire à la nôtre : remorque avec motos) ainsi qu’un groupe du tour-opérateur motos « Edelweiss Bike Travel ».


Dans le hall de l'hotel

Les grands sites aux environs de Kaprun sont bien entendu le GrossGlockner (accès payant, route fantastique, mais fraîche en altitude) et Berchtesgaden avec la route Rosfeld (accès payant également) et le Nid d’Aigle d’Eva Braun (qui n’a pas été détruit, contrairement au Berghof d’Hitler, et qui est encore dans son jus comme en 1938 lors de son achèvement).
Ces lieux d’histoire sont envahis par les touristes et on en vient à se demander si cela serait le cas, si le Führer n’avait pas porté son intérêt pour cet endroit.


GrossGlockner

On peut ajouter à ces runs d’une journée, les rives des lacs environnants (eg Wolfgang See) à l’Est de Salzbourg et aussi vers le sud en Italie dans les Dolomites, par exemple autour de la station chic de Cortina d’Ampezzo.


Wolfgang See


Et pour ceux qui ne savent pas trop, pas de problème car chaque hôtel de ce réseau MotoHo propose un guide local « Motorrad Touren » avec 7 roadbooks dans notre cas. Comme en Suisse, on peut y trouver du SP100 octane, carburant de haute qualité qui fait ronronner nos bécanes et en sus la consommation s’en ressent à la baisse, ce qui compense largement le surcoût.

Voici les roadbooks de runs que nous avons effectués.

J1 déjeuner en Italie (en bas a gauche) et le GrossGlockner au retour.


 

J2 tour du lac de Attersse (au nord).

 

 

J3 Dejeuner au nid d'aigle à Berchtgaden.

Salle de conférence du Kehlsteinhaus aujourdhui tranformée en resto (plutot bon) à touristes

 

J4 Une journée plus cool, moins de kms et du plat (relatif) autour de Kitzbühel.

 

J5 Moins de bitume et de virolos et un peu plus de tourisme

 

St Johann in Tyrol ville typique de l'architecture baroque du Tyrol

Et enfin, pour ceux qui voudraient ajouter un volet culturel à un tel voyage, Salzbourg est proche avec, notamment tout ce qui concerne Mozart, mais nous avons zappé cet aspect car la météo fut du genre "tempête de ciel bleu ", à part une petite matinée un peu humide. Et il faut bien avouer que nous étions venus pour rouler dans la montagne et pis c'est tout!

A ce propos, le seul point négatif de ce beau pays est la densité circulation, contrairement à l'Andalousie qui est vide de motos, le Tyrol et la Bavière sont le terrain de jeu favori des motards Autrichiens et Allemands. Sur la route, vous croisez une multitude de motards, très souvent en BMW, qui roulent en petits groupes de potes et en général à une vitesse très soutenue, limite raisonnable. Il y a d'ailleurs une prévention routière spécifique pour les motos. On voit souvent sur les routes de montagne, le panneau "Gib deinem Schutzengel eine Chance" traduction "Donne une chance à ton ange gardien"!

D'autre part il existe un marquage au sol spécial pour les motos : à coté de la ligne blanche centrale, il y a des chevons ou des cercles qui matérialisent une zone où tu ne dois pas rouler pour ne pas empiéter sur la voie opposée en raison de l'inclinaison de ta moto. Il nous a fallu un peu réflexion pour comprendre ce marquage. Et, vu la taille des chevrons on comprend que cela s'adresse à des "gaziers" qui "n'amusent pas le bitume" et roulent en sportives. Même en attaquant, et nous savons modestement le faire en Harley, il y a une grande marge. En clair cela signifie que si les Autrichiens en sont venus à mettre en place une telle prévention, c'est que ça doit vraiment cartonner souvent.
Outre les motos, il y a plutôt du monde sur les routes, notamment les grands axes, à éviter donc, ainsi que les agglomérations, notamment Zell-Am-See. Nous avons aussi noté que la période estivale était dédiée à de nombreux travaux de réfection des routes, chose difficile à réaliser en hiver à cause du climat et du relief.

Pour la partie folklorique :
Les entrées et sorties de villages sont ornées de scènes diverses souvent champêtres, mais pas exclusivement, avec personnages de paille. Les bâtiments des fermes et assimilées sont dotés d’un clocheton, qui dans des temps pas si anciens rythmait les heures de la journée paysanne.

 

Les pipirooms (ceux pour hommes en tous cas, mais nous ne sommes points allés dans les toilettes dames et de plus …..) sont configurés avec bien sûr le dispositif d’évacuation de type Vespasienne. Pour inclure quelques lignes culturelles dans ce récit, ajoutons que ce nom de Vespasienne vient du nom de l’empereur romain Vespasien qui aurait installé ces lieux d’aisance dans Rome. Mais en fait, cet empereur fût plus futé et eut l’idée de créer un impôt sur la collecte d’urine ; ce concept fiscal fût de nos jours repris par les crânes d’œufs de Bercy avec la taxe d’assainissement dite « pipi & caca ». Mais ces lieux d’aisance autrichiens ont aussi tout ce qu’il faut pour les assoiffés afin qu’ils puissent y accommoder les récipients de leurs remèdes à leur  soif. Ceci permet de réaliser les opérations de vidange et plein en même temps.

 

* Nous précisons évidement que nous roulions parfaitement sobre, la bière ne venait qu'en deuxième partie de journée, motos à l'écurie.


0.5 Litre ou rien !


Vu dans le musée de l'hotel, les Porsches ont bien changées en 60 ans!

 

Retour Galops passés

Copyright © only - Moto Macho - 2010 - Réalisation et webmaster : Julius - Graphisme : Rashel's Conception